Les billets de Michel A.

La vie est mouvement

Par essence, la vie est mouvement, un mouvement permanent, incessant. Parfois, j’aimerais figer un peu ce mouvement, par exemple quand tout va bien, ou par peur de ce qui pourrait arriver. Mais je sais aujourd’hui que vouloir figer les choses, c’est aller contre la vie, contre ce mouvement immuable, et que c’est impossible. La vie ne se laisse pas mouler, emprisonner ou comprimer. Si on tente de le faire, la force de la vie se renforce, comme la pression derrière un barrage où l’eau ne cesse de monter, et tôt ou tard, le barrage finit par sauter.

Lâcher prise, c’est comprendre que la vie est en permanence en mouvement, et accepter ce mouvement, ne plus essayer d’y résister. Il ne m’est pas toujours aisé d’accepter ce que la vie me présente, mais la connaissance m’enseigne que je me porte mieux en m’adaptant à ce qui est plutôt que d’y résister.

Je suis dans l’apprentissage du lâcher prise, depuis un bon moment. J’ai grandi dans un milieu contrôlant et plein de peurs. Pour pouvoir réellement lâcher prise, je dois déposer beaucoup de croyances et de réflexes de protection. C’est un savoir-être que j’acquiers par la pratique, avec le temps, et qui se renforce au même rythme que ma capacité à faire confiance à la vie.

De nos jours, tout change vite, parfois très vite. Il m’est utile, dans de tels moments, de me rappeler que plus je saurai m’adapter au mouvement de la vie, sans chercher à y résister, plus les changements se feront en douceur et avec facilité. J’aime aussi me rappeler que chacune et chacun d’entre nous sommes une infime partie de la Vie, et qu’à l’image de la goutte d’eau de l’océan qui se laisser porter et transporter, nous pouvons nous aussi nous laisser porter et guider par la grande Vie.

Michel A.