Les billets de Michel A.

La force du créateur en moi

Et si je créais ma vie ? Et si j’étais à l’origine de tout ce que je vis ? Le meilleur comme le pire, le mal de tête comme mon bon lit douillet. Ça voudrait dire que je suis bien plus puissant que je ne le crois. Et ça voudrait aussi dire que ce qui me limite seraient mes propres croyances.

Croyez-vous que vous disposez d’un puissant potentiel créateur ? Ah, on vous a dit le contraire. Je pense que ça arrange ceux qui vous l’ont dit, et ceux qui le répètent encore et encore.

On peut créer sa vie inconsciemment, comme nous le faisons souvent, en répétant ce qu’on nous a appris, en suivant l’exemple des autres, en restant dans le moule bien contrôlé de la société. Si on nous a appris à ne pas faire de vagues, à obéir, etc., notre vie sera à cette image, limitée et répétitive.

Mais tôt ou tard, la conscience s’éveille à elle-même, et réalise que ces limites sont étrangères à sa nature. Elle perçoit sa grandeur, sa beauté, sa puissance créatrice, son éternité et décide de sortir des limites dans lesquelles elle évoluait.

Pour parvenir à reconnaître notre propre grandeur, il nous faut changer nos croyances, déposer ces croyances qui nous alourdissent et nous limitent, nous tiennent éloignés de ce que nous sommes déjà. C’est la Grande Vie qui est en action en nous, qui agit à travers nous et par nous dans ce monde.

Nous pouvons décider d’accueillir cette grande Lumière que nous sommes, prendre la décision de nous aimer inconditionnellement et d’apprivoiser cette Divinité en incarnation, qui a expérimenté pour un temps les fréquences de la séparation, de la division, du doute et de la peur. À chaque instant, nous pouvons décider de passer à autre chose, décider avec fermeté de reconnecter avec la Vie Une, avec notre Puissance, notre Amour Infini.

Comment un alpiniste aurait-il pu se rendre au sommet de l’Everest s’il ne s’en était pas cru capable auparavant ? Croire en nos propres capacités nous aide à les mettre en action. Croire que je possède un pouvoir créateur me connecte ou reconnecte à ce pouvoir. C’est une sorte de levier pour sa mise en action.

Après, une fois le pouvoir reconnu et activé, il devient une évidence, une réalité. La réalité, notre Lumière, est au-delà de la croyance, mais la croyance nous aura aidés à la manifester.

Michel A.