Les billets de Michel A.

La terre de ma conscience

Je me suis réveillé avec la sensation très nette que ma conscience est semblable à une terre, un terreau, fertile. Dans ma conscience germent des idées, des croyances, des concepts. Je suis le jardinier de cette terre intérieure.

Les années passant, les graines de ma terre intérieure sont devenues plantes. Les idées, les croyances, les sentiments et les pensées que j’ai nourris durant toutes ces années sont arrivés à maturité, révélant la qualité des semences.

Dans mon jardin intérieur, il y a des fruits que j’apprécie, comme la douceur, la tolérance, la paix, la compassion, et d’autres que je ne souhaite plus cultiver, comme la culpabilité, la séparation, l’orgueil, la compétition. L’heure de la récolte est le moment idéal pour faire un tri et choisir les semences de la saison à venir.

La question « Quel futur ai-je envie de vivre ? » peut donc être remplacée par « Quelles pensées et quels sentiments vais-je dorénavant cultiver ? » Car c’est bien là où tout commence.

Michel A.