Le Meilleur d’ailleurs

… Bleu Blanc Zèbre …

« Il faut qu’il y ait une révolte positive, avant qu’un jour il y en ait une négative »

Il se passe quelque chose de beau et bon en France. « Enfin », diront certains. Écœurés par l’inefficacité, voire la stérilité des gouvernements français qui se succèdent, Alexandre Jardin, écrivain et militant civique, ainsi que ses acolytes, ont décidé de pallier le fiasco étatique en fondant un mouvement citoyen assez prometteur : Bleu Blanc Zèbre. Une sorte de gouvernement interne civil, pro-actif et conscient, regroupant des « Faizeux » des quatre coins de la France, c’est-à-dire des gens issus de divers secteurs de la société (tels que des associations, fondations, mairies, grandes entreprises, petits commerces, etc.) qui partagent tous un but commun : passer réellement à l’action, trouver des solutions aux problèmes sociaux que le gouvernement ignore, empire ou est incapable de résoudre. « Le peuple n’en peut plus de ce système normatif, de cette avalanche de normes qui tombent sur toutes les professions […] C’est pas ça la France, c’est pas l’interdiction de vivre, de courir des risques, c’est pas ça… », raconte le fondateur.

alexandre-jardin-2    alexandre-jardin-3

« Des gens qui raisonnent en dehors du cadre. Parce que le cadre ne marche plus »

Ainsi, Bleu Blanc Zèbre s’évertue à redorer la France en sortant du cadre gouvernemental trop serré pour fabriquer des solutions durables qui sauront « fédérer et unir la société civile dans l’action concrète au bénéfice de la population ». Et le nouveau cadre, c’est la toile; le numérique au service du concret. Le réseau Bleu Blanc Zèbre est une plateforme de responsabilisation structurée, organisée, audacieuse, sérieuse, grossissante à vue d’œil, qui interconnecte une communauté voulant s’impliquer « dans le règlement de ses propres emmerdes » au lieu de laisser celles-ci entre les mains maladroites d’une haute administration technocratique complètement déconnectée de la réalité citoyenne. Que le champ d’action concerne l’éducation, la santé, la culture, l’environnement, le droit, l’emploi, le logement, le transport, etc., il y aura bientôt partout au pays des Gaulois autant de solutions que de « Faizeux » insoumis, prêts à toute éventualité pour le bien et le salut d’une « France vibrante, solidaire, positive et ouverte qui n’a pas la trouille de l’avenir. Une France qui se réenchante elle-même. »

Découvrez le mouvement ici : www.bleublanczebre.fr

Patrix pour Merci la Vie !