E=mc2

Faire refleurir les déserts – c’est possible !

La désertification constitue aujourd’hui une des causes majeures d’atteinte à l’environnement.  Avec la perte de sols fertiles, ce sont autant la flore, la faune que les populations concernées qui en payent le prix fort. On estime qu’un tiers environ de la superficie des terres émergées du globe, soit environ 4 milliards d’hectares, est menacé de désertification.

L’eau, base de la vie sur notre belle Planète Bleue, devient plus que jamais un enjeu vital en raison soit de sa rareté, mais aussi des nombreuses pollutions qui la menacent.

Quand on sait que plus des 2/3 de l’eau douce est utilisée pour l’arrosage des cultures, on se dit qu’on touche à un point capital. Et quand on sait que Philippe Ouaki Di Giorno, un horticulteur de France, a mis au point un hydrorétenteur/fertilisant biodégradable capable de retenir jusqu’à cinq cent fois sa masse en eau et à la conserver dans ses filets de cellulose, et que cette invention permet d’économiser d’immenses quantités d’eau, en particulier dans les zones arides, on se dit qu’il faut absolument jeter y coup d’oeil à cela. 

reboisement

Alors, si ce sujet vous intéresse, voici :

Le site de l’entreprise de Philippe Ouaki Di Giorno : www.polyter.net
Une interview de Philippe Ouaki Di Giorno par le magazine Clés : www.cles.com