La Vie en vert

Vous aimez le jardinage ? Vous allez adorer la permaculture !

Le printemps est arrivé, ou comme ici au Québec, ne va pas tarder à le faire. Peut-être avez-vous un jardin, ou simplement quelques bacs sur votre balcon pour faire pousser quelques plants de tomates et des salades. Quand il s’agit de cultiver la terre, même modestement, le meilleur professeur est la nature elle-même. Alors voici notre dossier sur la permaculture.

Depuis que je suis tout petit, je suis amoureux de la nature. Sa beauté, sa diversité, sa complexité et son harmonie ont toujours été une source d’inspiration. Alors, quand j’ai découvert la permaculture, j’ai tout de suite compris les avantages que nous, les humains, avons à adopter ce mode de culture, inspiré de la nature.

La nature ne connaît pas les monocultures. Elle fonctionne en tant que systèmes, où les espèces sont en interactions, s’autorégulent et s’équilibrent. La permaculture s’inspire de ces systèmes. Bien sûr sans pesticides et engrais de synthèse, elle permet de faire pousser les végétaux avec des résultats très impressionnants.


Source : institut-symbiosis.com

La permaculture, prise au sens large, peut être définie comme la culture de la permanence. Appliquée à l’agriculture, elle vise une production durable, économe en énergie (autant pour l’humain que pour les machines), respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible. Ça vous parle ?

Voici un extrait d’un texte tiré du site www.fermedubec.com qui résume bien les choses :

« La permaculture repose sur 3 principes éthiques : prendre soin de la Terre, prendre soin des Hommes, partager équitablement les ressources.

La permaculture a un objet large : elle intègre l’agro-écologie, la construction écologique, les énergies renouvelables… dans une vision pragmatique et souple, pouvant être adaptée à chaque territoire, aux besoins et aspirations de chaque personne ou communauté… Ses concepts peuvent s’appliquer, à priori, à toutes les installations humaines : villes (avec le mouvement des Villes en Transition), entreprises, communautés (les éco-villages), fermes et jardins…

La permaculture est bien adaptée à de petites surfaces, propose des solutions low tech, mais reposant sur une observation attentive du milieu et une connaissance poussée du fonctionnement du vivant. Elle favorise l’émergence d’une société solidaire et décentralisée. »


Source : permaculture44.org

Retrouver l’harmonie avec notre environnement n’est pas une utopie. Respecter la nature, les animaux et les hommes n’est pas un luxe. Ce sont de nobles aspirations et même une nécessité pour que les générations futures puissent vivre sainement et heureux.

La permaculture n’est pas juste une autre façon de jardiner, c’est une belle philosophie de la vie.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Une belle présentation : http://institut-symbiosis.com
Une très belle réussite : www.fermedubec.com
Un exemple impressionnant : https://creetonmonde.wordpress.com
La philosophie derrière le mot : www.archibio.qc.ca
Côté pratique : www.permaculturedesign.fr