Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

Que ton aliment soit ta seule médecine ! Hippocrate

Lait d’or : curcuma, cardamome et gingembre

En médecine Ayurvédique (médecine traditionnelle de l’Inde), le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion et protéger l’ensemble des organes digestifs, les intestins, l’estomac et le foie.

Le curcuma est une épice aux milles bienfaits. Anti-inflammatoire et antioxydant, on lui prête également des propriétés anti-cancer. Pour une version casse-grippe, j’ajoute juste la pâte dans une tasse d’eau avec du jus de citron et du gingembre, pour la version gourmande j’utilise du lait d’amande! Essayez dont cette merveilleuse boisson parfumée, c’est un délice.

Lait-d-or-MA

Découvrir la recette sur : www.prana.bio

Isab’ailes pour Merci la Vie !

Le saviez-vous ?

Que ton aliment soit ta seule médecine ! Hippocrate

La question des crudités selon l’Ayurvéda

La mode du « tout cru » attire de plus en plus d’adeptes.  L’Ayurvéda ne conseille pas un tel régime car il aggrave Vata et affaiblit la digestion. Idem en ce qui concerne les fameux smoothies. Les crudités ont leur place dans l’alimentation ayurvédiques mais sous certaines conditions.

« Pour ma part, je peux clamer haut et fort que j’ai une meilleure santé, une excellente digestion et beaucoup plus de vitalité depuis que j’ai délaissé les crudités et les aliments froids en général. » Isab’ailes

Dans le sillage des pays anglo-saxons, la mode du « cru » arrive sur nos rivages, souvent portée par de vedettes de renom international. Par cru entendez crudivorisme, régime alimentaire consistant à ne manger que des  aliments crus. De nombreux magazines évoquent le sujet dans leurs colonnes, au moins parce que ce régime favorise une rapide perte de poids. Les articles sont souvent agrémentés de témoignages rapportant des améliorations spectaculaires chez des personnes souffrant de maladies chroniques. De telles améliorations sont-elles le résultat du régime crudivore ou plus probablement de l’abandon d’un régime classique pauvre en fruits et légumes ? Les nutritionnistes s’interrogent encore.

Les fondements du crudivorisme semblent logiques. Ils partent de  l’idée que l’aliment cru constitue la nourriture « la plus naturelle » pour l’être humain puisque cet aliment vivant conserve toutes ses vitamines, qu’il s’agisse d’un fruit, d’un légume, de graines ou de noix. Corollaire implicite de cette idée : l’aliment cuit serait mauvais pour la santé. Certes, certaines méthodes de cuisson comme la friture ou la cuisson au barbecue ne sont pas bonnes pour la santé. Elles ne sont pas recommandées par les nutritionnistes. D’où la question : la crainte de voir les vitamines détruites par la cuisson est-elle fondée ? Les recherches montrent que ce n’est qu’en cas de cuisson à feu vif que les vitamines sont détruites. La cuisson à feu doux ou à la vapeur les conserve parfaitement, voire en augmente les effets, ce qui est le cas des caroténoïdes de la carotte  ou du lycopène de la tomate. Alors que le crudivorisme gagne de plus en plus d’adeptes en France, il n’est pas inutile de rappeler que l’Ayurvéda est loin de favoriser un tel régime, même si, sous certaines conditions, les crudités ont leur place dans la ration alimentaire quotidienne.

Lire la suite sur : http://la-voie-de-l-ayurveda.com

Isab’ailes pour Merci la Vie !

Le saviez-vous ?

Que ton aliment soit ta seule médecine ! Hippocrate


L’herbe de blé… un potentiel de santé étonnant !

Le jus d’herbe de blé est un des aliments le plus complet que la nature peut nous offrir. Ce jus, en quantité modérée, est parfaitement assimilable pour l’organisme humain.

Ce surprenant végétal contient la grande majorité des 116 minéraux. Il contient également des acides aminés dont certains essentiels. De plus, on peut noter la présence de protéines et d’enzymes.

Le jus d’herbe de blé contribue fortement à la reconstruction du système immunitaire grâce à tous ses nutriments. Il procure au sang le fer nécessaire à une bonne circulation et favorise la digestion et la stabilisation du taux de sucre dans le sang. Entre autres, la chlorophylle est très efficace dans les cas de troubles chroniques, favorisant l’élimination des dépôts et toxines accumulés au cours des ans dans notre organisme. Elle contribue à une purification du foie, des poumons et du colon, favorisant ainsi une cicatrisation rapide.

Excellent régénérateur du sang et du corps, la chlorophylle a la capacité de générer un environnement défavorable à la croissance et au développement des bactéries.

Comment agit-il sur l’organisme ?

Le principe en est très simple : 4 actions reliées:

1e action : désintoxication du sang
2e action : régénération du sang
3e action : désintoxication des organes
4e action : régénération des organes.

jus-herbe-ble-2

Résultats : amélioration constante et générale de notre état de santé. Un sang riche et très bien équilibré est la garantie ultime d’une santé inébranlable, car il soutient un système immunitaire fort.
Lesdites actions ci-haut mentionnées sont soutenues par les principes suivants :

Activité des enzymes pour la transformation et l’assimilation des nutriments.
Bienfaits d’alcalinité pour le système digestif.
Oxygénation du sang due à la présence élevée de chlorophylle dans l’herbe de blé.
Augmentation de la qualité du sang due à la présence des minéraux, vitamines et oligo-éléments sous forme assimilable pour l’organisme humain.
Amélioration de la circulation sanguine.

Conséquemment le jus d’herbe de blé a un potentiel certain aux niveaux suivants :

– désintoxication de l’organisme
– reconstruction cellulaire
– reconstruction du système circulatoire
– stabilisation du taux de sucre et de cholestérol dans le sang
– fortification du système immunitaire
– amélioration de la vitalité et de l’endurance
– amélioration de la formule sanguine
– nourrit le système nerveux
– facilite le travail cardio-vasculaire
– favorise une bonne digestion et assimilation
– cicatrisation – purification du sang – etc.

Le jus d’herbe de blé est excellent en cure printanière ! 

Source : www.ble-de-vie.com

Isab’ailes pour Merci la Vie !

Le saviez-vous ?

Que ton aliment soit ta seule médecine ! Hippocrate

Quelle est, selon vous, la plante qui est à la fois, un puissant antibiotique naturel, un purificateur pour le sang, un anti-inflammatoire qu’on dit plus efficace que la cortisone, un antioxydant plus puissant que la vitamine E, en plus d’avoir une action protectrice sur le foie et l’estomac et également d’être très efficace pour la prévention du diabète et des excès de cholestérol ?

curcuma

Cette plante précieuse que l’on surnomme « le safran Indien » est le Curcuma !

Le curcuma donne un arôme particulier aux mets, en plus de sa superbe et chaude couleur dorée. Sa saveur est poivrée, fraîche et légèrement musquée. Offrons au curcuma une place de choix dans notre cuisine, et c’est toute la maisonnée qui va en bénéficier !

Bien amorcer notre détox printanière !

Le printemps est la phase de l’année où le corps élimine ses toxines et s’allège. Nous pouvons accompagner et faciliter ce mouvement en offrant à notre corps un soupçon de curcuma matin,
midi et soir.

Voici une recette de bouillon au curcuma, à la fois simple, délicieuse et réconfortante parfaitement appropriée durant toute la saison.

Bouillon au curcuma de Ricardo

Bonne détox !

Isab’ailes pour Merci la Vie !