Archives mensuelles : février 2019

Moi, Jean-Daniel

Les aventures de Jean-Daniel, semaine 86

Gardiennage

Ma sœur cadette et son chum sont partis en vacances dans le sud fin janvier, question de couper un peu l’hiver. Ils nous ont demandé, à Corinne et moi, si on pouvait garder leur chienne et leur chat pendant leurs vacances. Comme on aime les animaux, et qu’on savait qu’ils étaient sympas, on a dit oui tout de suite.

On pensait rendre service à Séphira et Pompon, la chienne et le chat, mais en fin de compte, les chanceux dans l’histoire, ça a été nous. Oui, car c’est deux boules d’amour que nous avons hébergées durant ces deux semaines.

Ça m’a rappelé quand j’étais enfant. Nous avions deux chats à la maison, deux chats adorables qui passaient autant de temps que possible sur nos genoux ou notre ventre à se faire câliner. Même mon père qui n’aimait pas trop montrer ses sentiments redoublait d’amour envers nos amis à quatre pattes.

Chaque fois que Corinne ou moi on rentrait à la maison, Séphira venait nous voir, toujours heureuse de nous retrouver. Cette chaleur, cette simplicité, cette joie naturelle nous remplissait à chaque fois d’un sentiment de bien-être. Bien que moins démonstratif, Pompon n’était jamais bien loin. Il attendait que nous soyons assis ou allongés pour apparaître et s’installer sur nous. Quelques câlins, et les ronrons démarraient.

La présence de Pompon et Séphira nous a fait un bien énorme. Ça fait dix jours qu’ils sont partis, et on se remet à peine du vide créé. Je vais me répéter, mais leur amour et leur chaleur nous ont bercés durant ces deux semaines. Sûr que si nous étions plus sédentaires, nous prendrions un ou deux compagnons à quatre pattes chez nous. À moins que ce soit eux qui nous prennent pour compagnons !

Namasté,

Jean-Daniel